Serigne Mbaye Diakhaté


De son vrai nom Ababacar Sadiq, plus connu sous Serigne Mbaye Diakhaté, il continu jusqu'à nos jours à éduquer et à remettre plus d'un sur cette voie soufi qu'est la Mouridiyyah à travers ses poèmes.<br /> Il est le fils de Khali Madikhaté Kala, compagnon de Mame Mor Anta Saly, et qui a eût à encadrer Cheikhoul Xaddym, Cheikh Ahmadou Bamba. L'essentiel de ses poèmes est tourné vers l'éducation spirituelle, l'exhortation des disciples pour une constance dans l'oeuvre et des thèmes pleins de profit sur tous les aspects de la vie du mouride , ce qui intéresse tous les éducateurs.<br /> C'est d'ailleurs ce que nous confirme un de ses contemporains Serigne Mor Kayré à travers ce beau vers : 'tout homme intelligent qui prête attention à tes vers n'est plus ingrat, il se démarque des futilités et se consacre à la dévotion'.<br /> La quasi totalité de son œuvre est composée essentiellement de courts poèmes. Ce moraliste dont l'enseignement porte en grande partie sur le perfectionnement spirituel, aucune concession dans son souci permanent d'édifier tous les croyants sur le statut d'héritier du prophète désormais et définitivement acquis par Xaddymou-r-Rassoul. Ainsi dans le cadre de cette exposition nous classerons les poèmes de Serigne Mbaye Diakhaté suivant cinq thèmes :<br /> 1- Panégyrique du cheikh <br /> 2- Témoignage d'allégeance et de reconnaissance<br /> 3- Perfectionnement spirituel<br /> 4- Comportement du mouride envers son maitre spirituel<br /> 5- Les vertus du mouride Serigne Mbaye Diakhaté eût aussi à enseigner le Coran à Cheikh Mouhammadou Lamine Bara Mbacké, fils de Cheikh Ahmadou Bamba. Principal concessionnaire de Khourou Mbacké (localité situe entre Ndoulo et Touba), Serigne Mbaye Diakhaté est rappelé à DIEU en .