Serigne Mor Kayré


Serigne Mamor Kayré (son vrai nom) fut l'un des premiers savants et poètes mourides. Il a été membre de la confrérie soufie Tijaniyya avant de devenir un disciple mouride quand il a rencontré Cheikh Ahmadou Bamba.<br /> C'est un proche parent de Cheikh Samba Jaara Mbaye, et tous deux vivaient ensemble en Mauritanie et rendaient visite au Cheikh qui y fut exilé par l'administration coloniale française de 1903 à 1907.<br /> Son œuvre comprend des éloges de certains cheikh mourides, des louanges au Prophète Muhammad - Salla-l-lâhu Aléyhi wa-s-Sallam - et les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba, de la poèsie soufie de dévotion entre autres.<br /> Son travail a contribué à diffuser les enseignements de Serigne Bamba et l'éthique du travail parmi les masses wolof.<br /> Sa poésie est pour l'essentiel composée de chants soufis.<br /> Pour rappel, Serigne Mamor Kayré fait partie de la pléade de la littérature wolof murid avec Cheikh Samba Jaara Mbaye, Serigne Mbaye Jaxaté et Cheikh Mussa Kâ.