Cheikh Abo Madyana Shouhaïbou MBACKÉ


Cheikh Abo Madyana Shouhaïbou Mbacké (1918 - 1991), mieux connu sous le nom de Serigne Shouhaïbou MBACKÉ, fût l'un des remarquables soufis et érudits de la Muridiyyah. En effet, il fût très tôt attaché à son illustre père, Cheikh Ahmadou Bamba , qui lui inculqua les valeurs islamiques.<br /> Il apprit et mémorisa le Coran très jeune auprès de son oncle Cheikh Hamzatou Diakhaté qui le confia à Serigne Alassane DIAKHATE, un parent et maitre coranique. À la disparition de son père, Cheikh Mouhammadou Moustapha MBACKE, devenu Khalife, l'envoya à Tindody auprès de son oncle Serigne Habibou MBACKE qui lui apprit les sciences religieuses. Par la suite il s'installa définitivement à Touba pour se consacrer à l'éducation coranique et spirituelle. Ainsi il se chargea de la formation coranique de la famille Mbacké et disciples mourides; il leur enseigna aussi la jurisprudence et le soufisme. Son oeuvre le plus célèbre est sans nul doute Khouratoul Ayni, qui a ouvert la voie à plusieurs fidèles qui, pour la plupart, ignorent l'auteur. En outre, Serigne Shouhaïbou a écrit des oeuvres inédites qui sont entre autres Nayloul Awtâr, Oussoul at Tassawouf , Miftàhul Mouna